Edito : Nouveau modèle, nouvelles élites

Edito : Nouveau modèle, nouvelles élites

La grande réflexion qui devrait prendre place pour la réinvention du modèle de développement va nécessairement enclencher un volume important de questionnements, de remises en question parfois profondes sur tous les plans.

Certes, il ne s’agira pas de réinventer la roue parce que des modèles existent autour de nous. Mais quand il s’agira de vouloir s’en inspirer pour les transposer, ces modèles vont être confrontés aux réalités, aux pratiques, à la société, à la culture et aux mentalités marocaines. Quand bien même, un effort d’adaptation serait fait, on ne pourra pas faire l’économie de transformations fondamentales et structurelles. Pour décider quelles transformations il faudra initier et comment, il sera nécessaire de répondre à des questions touchant les dogmes et oser imaginer de nouveaux paradigmes. Depuis l’Indépendance à ce jour, le Maroc a fonctionné selon des schémas qui répondaient plus ou moins au modèle voulu.

Mais ces schémas ne seront certainement plus opérationnels si l’on change de modèle. Entre autres questions existentielles, une particulièrement risque d’être ardue, celle touchant au capital humain. Une fois les objectifs à long terme arrêtés et le cheminement connu pour les atteindre, de quel profil de citoyen aurons-nous besoin pour porter le nouveau modèle ? Au même titre que les structures de production, le modèle de croissance ou de l’articulation de l’économie, il faudra savoir si oui ou non on devra renouveler les élites du pays. Si oui, quel est le profil de cette nouvelle élite ?

Comment la former et la préparer aux défis futurs ? Comment les élites actuelles doivent-elles contribuer à cette transformation vitale pour le pays ? Et comment surtout les en convaincre ? Sur un plan technique, un modèle de développement peut être facile à conceptualiser. Le plus dur sera de préparer les nouvelles générations de femmes et d’hommes capables de le déployer correctement…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *