Edito : Nouvelle page

Edito : Nouvelle page

Le Maroc tient toujours à la politique de la main tendue envers l’Algérie. Le discours royal prononcé à l’occasion du 43 ème anniversaire de la Marche Verte consacre de nouveau cette orientation.

«Je voudrais revenir sur l’état de division et de discorde qui sévit actuellement au sein de l’espace maghrébin. Il s’inscrit en opposition flagrante et insensée avec ce qui unit nos peuples: des liens de fraternité, une identité de religion, de langue et d’histoire, un destin commun», a dit le Souverain. Force est de reconnaître qu’il est aujourd’hui inadmissible que les relations entre deux pays frères soient toujours en deçà des attentes des deux peuples respectifs.

Il est grand temps aujourd’hui de faire en sorte que les relations maroco-algériennes puissent répondre réellement aux aspirations. Pour sa part, le Maroc a depuis toujours montré qu’il était disposé à aller de l’avant dans le cadre d’un partenariat d’exception. Un partenariat qui ne peut qu’être bénéfique pour les deux pays et les deux peuples sur les plans économique et social. Reste maintenant à connaître la position des responsables algériens.

Quelle que soit cette position, il faut garder à l’esprit qu’il y va de l’avenir des deux pays et des générations futures. Il ne faut pas oublier la situation actuelle qui fait perdre énormément aux deux pays, notamment en termes de croissance, sans oublier l’impact sur l’Union du Maghreb Arabe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *