Edito: Oser le changement

Edito: Oser le changement

Les derniers chiffres d’investissement à Casablanca publiés par Casainvest sont pleins d’enseignements.

D’abord, ils confirment la métropole comme une destination privilégiée pour les capitaux. Ensuite, les statistiques font ressortir une hausse importante sur le plan de la création d’emplois. Mais une simple analyse peut très vite tempérer l’enthousiasme produit par les chiffres. Le CRI de Casablanca nous informe que près de la moitié des investissements sont concentrés par les projets immobiliers.

Un secteur qui ne peut pas à terme produire une véritable valeur ajoutée que ce soit pour l’économie régionale ou nationale. D’autant plus que les emplois créés dans ce secteur sont le plus souvent des emplois précaires.

Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut cesser d’investir dans le BTP du moment que cela répond à une demande, mais il faut aujourd’hui oser le changement pour une réelle diversification des investissements et pourquoi pas le secteur des nouvelles technologies à très forte valeur ajoutée. Inutile de rappeler que de simples applications de smartphones se vendent aujourd’hui à coup de milliards de dollars américains. Osons le changement…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *