Edito : Pacte mondial

Edito : Pacte  mondial

Les regards se tournent depuis quelques jours vers la ville de Marrakech qui accueille la signature du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Force est de reconnaître que le Pacte a subi depuis quelques semaines des attaques de plusieurs parties. Pourtant, il s’agit d’un pas dans le bon sens qui doit concourir à changer les regards sur la migration à l’échelle planétaire. L’objectif est d’en faire bien évidemment une stratégie, une vision ou une feuille de route pour façonner les stratégies concernant la migration partout dans le monde, tout en faisant en sorte de s’adapter aux contraintes.

Il faut dire que ce Pacte est l’aboutissement d’un long processus qui a commencé avec la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants du 19 décembre 2016 votée à l’unanimité par l’Assemblée générale des Nations Unies. En tant que pays modèle, le Maroc offre aujourd’hui son expérience dans la gestion des flux migratoires.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a été choisi pour accueillir la signature du Pacte. Ce dernier va sans nul doute réussir autour d’un projet noble. Celui du partage et de la découverte. C’est donc aux autres pays à travers la planète de faire en sorte que le Pacte soit effectivement mis en œuvre le plus rapidement possible partout. C’est une nouvelle chance que tout le monde doit saisir. Il s’agit également de convaincre tous les acteurs du bien-fondé de cette action.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *