Edito : Pessimisme

Edito : Pessimisme

Le dernier rapport du HCP montre une dégradation du moral des ménages au quatrième trimestre 2019 par rapport à la même période en 2018.

Les perspectives négatives concernent notamment le chômage, le coût de la vie et de l’épargne. Mais ce n’est pas tout. Il semble que les Marocains sont aussi pessimistes en ce qui concerne la qualité des services d’éducation et de santé.

Il faut dire que l’indice de confiance des ménages a chuté pour s’établir à 77,8 points contre 79,8 points au quatrième trimestre 2018. Une bonne partie des sondés s’attend à une dégradation du niveau de vie alors que près de 80% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois. Ces chiffres sont édifiants au moment où la situation reste inchangée.

La situation financière des personnes interrogées n’est pas bonne non plus. Ceci pousse à se poser des questions sur les meilleures pistes à suivre et les bons moyens à utiliser pour redonner confiance à toute la société. Les responsables doivent ainsi chercher à rétablir la confiance dans les meilleurs délais car elle est essentielle pour aller de l’avant. Sans confiance, les projets ne marchent plus et les idées tombent en panne. Il faut surtout miser sur les générations montantes. Des programmes adaptés doivent voir le jour dans ce sens au cours des prochains mois avec l’implication de toutes les parties prenantes et les forces vives de la nation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *