Edito : Petites leçons du foot

Edito : Petites leçons  du foot

En cette période estivale dominée, cette année, par l’actualité du ballon rond, le football peut fournir des occasions de réflexion profonde.

En tout cas, au-delà des aspects purement techniques et sportifs, le déroulement des compétitions et les résultats peuvent être matière à méditation pour d’autres domaines plus importants. Il y a lieu de s’en inspirer en matière de philosophie et d’état d’esprit. Le cas le plus proche de nous, à savoir la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroule actuellement en Égypte, nous fournit de beaux exemples à contempler surtout dans sa deuxième phase des 8èmes de finale.

Première leçon importante : Ce n’est pas le palmarès passé d’une équipe qui fait sa victoire. Les gloires du passé peuvent à peine servir de facteur de stimulation et de motivation pour les joueurs sans plus. En dépit d’une petite portion de chance, la victoire est en grande partie le résultat direct et immédiat de l’état d’esprit de l’équipe sur le terrain le jour J. Quand bien même elle aurait été médiocre dans des rencontres antérieures.

Deuxième leçon importante : une équipe, comme son nom l’indique, n’est pas un simple rassemblement d’individualités mais un groupe qui a une âme. Un bon collectif, même constitué d’individualités moyennes mais soudé et solidaire avec de la foi, donne de meilleurs résultats qu’un groupe fait des meilleures stars.

Dernière petite leçon : dans la conduite d’un groupe vers un objectif collectif, il y a une grande différence entre ce qu’on aimerait être ou faire, ce qu’on devrait faire et ce qu’on peut réellement faire en exploitant au mieux les moyens dont on dispose. Le foot n’est qu’un jeu, certes, mais il recèle parfois des enseignements intéressants qu’on peut facilement extrapoler à bien d’autres domaines de la vie d’une nation…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *