Edito : PLF

Edito : PLF

Le projet de loi de Finances (PLF) 2020 est très attendu. Le dernier Conseil des ministres en a entériné les grandes orientations.

Il faut dire que ce projet doit répondre à plusieurs attentes sur le plan social et économique. D’ailleurs, les membres du gouvernement ont suivi un exposé de l’argentier du Royaume qui a évoqué les priorités majeures.

Il s’agit d’une véritable feuille de route pour le gouvernement et le Parlement à des échelles multiples. Et pour cause. La loi de Finances fixe les budgets à octroyer aux différents secteurs. Concrètement, le PLF place la mise en œuvre effective de la loi-cadre relative à la réforme du système d’éducation et de formation en tête de liste.

La deuxième position dans l’ordre des priorités est occupée par la mise en place des mécanismes de protection sociale, le soutien de la classe moyenne et le renforcement du ciblage des catégories démunies.

Les responsables ont également érigé en priorité l’accélération de la mise en œuvre de la régionalisation. Enfin, le projet de budget pourrait insuffler un nouveau rythme à l’investissement et au soutien de l’entreprise. Il faut préciser que le projet de budget doit être déposé au Parlement pour adoption. Les deux Chambres parlementaires auront ainsi du pain sur la planche pour valider les dispositions du PLF et répondre aux attentes de toute la société.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *