Edito : Pour ne jamais oublier…

Edito : Pour ne jamais oublier…

Les développements qu’a connus le dossier du Sahara ces derniers mois confortent tous le Maroc dans sa cause et sa démarche.

Le dernier événement en date n’est autre que l’appel, pour ne pas dire sommation, du Conseil de sécurité à l’adresse de l’Algérie l’invitant à assumer pleinement ses responsabilités. Des responsabilités auxquelles elle a, jusque-là, réussi à se soustraire par le biais de manœuvres et de coups tordus en coulisses avec, parfois, la complicité de certains hauts fonctionnaires onusiens et diplomates. Mais la communauté internationale semble avoir peu à peu retrouvé toute sa lucidité sur la question. C’est dire si seuls le sérieux et la démarche légale paient à long terme.  Mais cela n’aurait pu être réalisé non plus sans la persévérance et surtout le devoir de mémoire.

Agé de plus de quarante ans, le dossier du Sahara a naturellement traversé des générations. Les diplomates et les personnes qui y travaillent aujourd’hui que ce soit du côté marocain ou à l’international, notamment à l’ONU ou dans les chancelleries, n’ont pas forcément été témoins des premières heures dans ce dossier. Défendre la cause suppose donc, de la part du Maroc, un effort infatigable et constant pour le rappel des origines pour prouver la justesse de notre position. Et ce sont ces origines que certains pays, ennemis, auraient bien aimé faire disparaître à jamais pour effacer les preuves de la marocanité du Sahara. Heureusement qu’un événement comme la Marche Verte de 1975 est et restera à jamais gravé dans la mémoire et l’Histoire.

Quand 350.000 Marocaines et Marocains, répondant à l’appel de leur Roi, ont marché pacifiquement pour reprendre leurs terres, il va de soi que cela est incomparable avec de viles manœuvres hégémonistes d’un establishment militaire associé à des bandes égarées. Le devoir de mémoire est primordial pour la préservation de l’avenir. Ce n’est pas pour rien que l’Europe tout entière se remémore chaque année avec recueillement ses pires tragédies, les deux guerres…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *