Edito : Que faire de la TV publique ?

Edito : Que faire de la TV publique ?

C’est un grand pavé qui vient d’être jeté dans la mare par la haute autorité de l’audiovisuel, la HACA, qui a mis le doigt sur le grand dilemme de la télévision publique.

A la faveur de sa mission de veiller au respect de la réglementation et du suivi de la programmation, l’autorité a relevé des dépassements en matière d’insertions publicitaires et particulièrement durant le mois de Ramadan en constatant une concentration au-delà de ce qui est permis de spots publicitaires sur la plage horaire de la rupture du jeûne. Ce n’est un secret pour personne.

Mais là où la HACA pose le problème de manière plus judicieuse, c’est quand elle l’attaque sous le prisme du modèle économique. Les télévisions publiques ont une mission de service public hautement importante et dans un domaine des plus sensibles vu la puissance du média en question. D’un autre côté, sur le plan financier, ces chaînes publiques se trouvent fortement dépendantes des recettes publicitaires. Elles sont donc obligées de tout concentrer sur les plages horaires de grande audience, le plus souvent au détriment du contenu. C’est le cas pour le mois de Ramadan. Pour les sages de la HACA, le modèle ne tient pas la route car les deux contraintes ne sont pas conciliables.

Il est donc urgent aujourd’hui de revoir le business model de la télévision publique. Et comme pour n’importe quelle entreprise, un nouveau modèle suppose d’abord de se poser des questions triviales mais existentielles. A quoi doit servir une télévision publique ? Quelles sont ses missions et ses vocations? Quelles sont les compétences distinctives des télévisions publiques et leurs avantages comparatifs ? Qui est leur clientèle actuelle, quelles sont les catégories à cibler et avec quels contenus ?

Ce n’est qu’en répondant à ce type de questions qu’on pourrait véritablement repositionner la télévision publique de manière plus cohérente et durable et non pas à travers des petites guerres souterraines par politiciens et partis interposés…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *