Edito : Ramed, mort clinique?

Edito : Ramed, mort clinique?

Alors que le régime d’assistance médicale devait être une réponse adéquate pour faciliter l’accès aux soins pour les familles démunies, le Ramed est lui-même tombé malade au fil des années.

Aujourd’hui, force est de constater que le régime n’assume pas pleinement les missions qui lui ont été assignées. Pire encore, le ministère de la santé ne semble pas accélérer le chantier de réforme de ce régime sachant que de nombreuses familles marocaines attendent un véritable saut qualitatif. Le bras de fer entre le ministère de tutelle et les médecins n’arrange en rien la situation et rend même le calvaire des malades et de leurs familles encore plus pénible. Interpellé sur la question au Parlement lundi dernier, le ministre de tutelle affirme plutôt que le bilan du Ramed est «globalement positif»?!! Il faut dire que le régime avait au départ tous les ingrédients pour réussir, notamment les fonds nécessaires et la stabilité politique. En effet, le même parti politique a depuis plus de sept ans la gestion du secteur de la santé.

Sept ans après, le constat est sans équivoque. Le Ramed est pratiquement en état de mort clinique et les patients se plaignent toujours, sinon encore plus, de la qualité des prestations médicales dans les hôpitaux publics. Il faut agir donc au plus vite pour sauver le Ramed mais également la santé publique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *