Edito : Rentrée

Edito : Rentrée

Les vacances pour les officiels sont déjà bien loin alors que la rentrée politique s’annonce pour le moins chaude.

Entre le remaniement ministériel attendu par les composantes de la société et le lancement du chantier du nouveau modèle de développement avec l’installation prochainement d’une commission spéciale, l’agenda politique paraît ainsi surchargé à plus d’un titre. Il faut dire également que les attentes sont grandes de la part de tous les Marocains. Le gouvernement qui vient de reprendre du service jeudi est très attendu sur tous ces chantiers pour des résultats visibles le plus rapidement possible.

Les partis politiques, les syndicats ainsi que les organisations non gouvernementales ne sont pas en reste puisqu’ils doivent, eux aussi, s’impliquer activement dans le débat en cours au sein de notre société. Car les défis à relever sont importants à tous les niveaux : politique, économique et social.

En effet, toutes les forces vives de la Nation sont également invitées à jouer le même rôle pour donner leurs avis et propositions sur un chantier important. La rentrée promet d’être chaude pour tout le monde au vu des challenges actuels. Les prochaines semaines devraient apporter des développements importants à la fois sur la scène politique et publique du pays. Les partis politiques, le gouvernement, le Parlement, la société civile et l’ensemble des citoyens doivent être au rendez-vous.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *