Edito : Sauvons des vies et l’humanité!

Edito : Sauvons des vies et l’humanité!

Les accidents de la route tuent chaque année des milliers de personnes et font plus d’invalides. Au vu de la situation actuelle, les accidents font partie du quotidien.

Il arrive ainsi qu’un cycliste trouve la mort en rentrant en collision avec un tramway sans oublier les chauffeurs qui prennent la route en état d’ivresse avancée. Ceci démontre que le problème de l’insécurité routière est d’abord lié au comportement humain. Certains automobilistes, motocyclistes ou cyclistes mettent non seulement leur vie en danger mais également celle de millions d’innocents parmi les usagers de la route. C’est sur ce plan qu’il faut agir en vue de changer les comportements sur les routes.

Que faut-il faire? Il faut tout d’abord mettre en place un organisme national de pilotage interministériel pour observer l’évolution des statistiques concernant les accidents au Maroc et à l’étranger. Le but est de faire un benchmark avec d’autres contrées et réunir les meilleures pratiques que l’humanité a pu inventer en matière des accidents. La première solution concerne le comportement de l’homme sur la route. Il y a, certes, un code de la route, mais il ne suffit pas. Il faut donc adopter une loi supplémentaire qui va compléter le code dans un but de créer une législation assez complète et mieux cerner donc la problématique sous ses multiplies facettes et dimensions. La deuxième solution concerne cette fois-ci le comportement des cyclistes et des piétons.

Il faut mieux les sensibiliser aux véritables dangers sur les routes régionales et nationales ainsi que sur les autoroutes. Pour ce faire, il faut une sensibilisation efficace à travers des aides et des subventions qui pourrait être (pourquoi pas?) accordée directement aux citoyens pour acheter des livres ou souscrire à des formations concernant les comportements sains à observer sur la route. Il en va de la vie de nos concitoyens. Sauvons des vies, sauvons l’humanité!

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *