Edito: Savoir dépenser

Edito: Savoir dépenser

Alors que la croissance évolue péniblement, les déficits baissent trop lentement, il y a des indicateurs au Maroc qui affichent une très bonne santé, comme quoi il faut arrêter d’être pessimiste!

Ainsi, le ministère chargé de la fonction publique nous informe que la masse salariale dans le secteur public évolue annuellement de pratiquement 7%, quelle prouesse ! Plus concrètement, les fonctionnaires nous ont coûté en 2013 pas moins de 98 milliards de dirhams (plus de 11% du PIB). Mieux encore, la masse salariale va absorber 103,7 milliards de dirhams cette année.

Si l’on regarde les statistiques de la fonction publique, on se rend compte que le secteur de l’enseignement emploie à lui seul une armée de fonctionnaires, estimée à plus de la moitié de l’effectif total. Mais alors que reçoivent les contribuables marocains en contrepartie de leur financement par leurs impôts de la fonction publique ?

Evitons de donner une réponse pessimiste et positivons la situation car l’on est au moins sûrs d’une chose, c’est qu’à travers ces chiffres l’Etat sait dépenser des milliards plus que d’en faire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *