Edito : Succès retentissant

Edito : Succès retentissant

C’est donc parti pour l’opération pilote de melkisation de près de 67.000 hectares de terres collectives situées dans les périmètres d’irrigation du Gharb et du Haouz.

Il s’agit d’un chantier stratégique pour le Royaume destiné à renforcer son rayonnement sur les plans régional et continental. C’est une véritable prouesse à laquelle nous assistons. L’histoire du pays retiendra qu’un chantier hautement symbolique a été mené à titre gracieux, au profit des ayants droit des terres collectives situées à l’intérieur des périmètres d’irrigation. Ce projet montre, en outre, comment le Maroc est entré dans la cour des grands à l’échelle planétaire en accélérant la mise en œuvre du programme de coopération «Compact II».

L’initiative est le fruit d’une coopération bien huilée entre le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le ministre de l’intérieur et le Compact II. Ce projet est dirigé depuis son lancement de main de maître, ce qui fait du pays l’un des plus avancés sur ce plan parmi le concert des nations. Ce n’est pas tout.

Car les responsables ingénieux que le monde nous envie n’ont pas voulu s’arrêter en si bon chemin. Des mesures d’accompagnement sont également prévues pour assurer une meilleure valorisation agricole des terres melkisées avec l’implication de plusieurs autres institutions comme l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), le Groupe Crédit Agricole du Maroc, l’Office national du conseil agricole (ONCA) et l’Agence nationale de lutte contre l’analphabétisme (ANLCA). Chapeau bas Messieurs !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *