Edito : Talents gaspillés

Edito : Talents  gaspillés

Plusieurs mois avant l’arrivée de la prochaine fournée de jeunes et nouveaux bacheliers, leurs futurs prestataires, les grandes écoles, universités et autres établissements d’études dites post-bac s’activent déjà sur le terrain pour les accueillir à travers des rencontres telles que les journées portes ouvertes, les forums, etc.

Que des établissements marocains le fassent, cela semble naturel surtout pour ceux du secteur privé dont c’est le business model : plus d’étudiants signifie plus de revenus. A contrario, peu d’universités ou d’écoles publiques marocaines s’inscrivent dans cette course aux futurs étudiants. Probablement parce que sans enjeux financiers et commerciaux.

Pourtant, des établissements d’enseignement supérieur publics ou à but non lucratif étrangers, eux, font le déplacement au Maroc pour y recruter les futurs bacheliers. Ils viennent de France, des Etats-Unis, du Canada, du Royaume-Uni et même de Russie et de Chine. Certains viennent pour prospecter, d’autres pour faire connaissance avec de jeunes marocains qui ont déjà postulé et obtenu leurs admissions. 

Si ce n’est donc pas le gain immédiat, l’on devrait s’interroger sur ce qui pousserait des universités et écoles étrangères publiques à mobiliser des moyens et fournir tant d’effort pour recruter de jeunes étudiants marocains et probablement dans d’autres pays.

Des jeunes dont le choix entre rester et partir est vite fait puisqu’ils se voient proposer le plus souvent des exonérations de droits de scolarité, des bourses à profusion, des solutions d’hébergement et bien d’autres incitations qu’ils n’auraient jamais dans nos propres universités et écoles supérieures au Maroc.

Laisser partir nos jeunes talents qui iront demain faire la fierté d’universités puis d’entreprises américaines, canadiennes, françaises et autres c’est gaspiller notre seule vraie ressource durable qui est le capital humain…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *