Edito: Terreur

Edito: Terreur

 Et 13 ans après, cette terreur continue toujours, peut-être même qu’elle est devenue plus importante, plus omniprésente. Si durant toutes les années 2000, Al Qaida, Ben Laden, Al-Zawahiri s’attiraient plus l’actualité, ils ont été remplacés voilà deux ou trois années par «Daech» et son Baghdadi dont on ne sait encore ni les origines ni les causes d’une ascension fulgurante et troublante.

Les noms et les visages changent mais la terreur est la même, pesant comme une épée de Damoclès sur le monde entier et principalement les musulmans. C’est cette nouvelle menace qui a poussé le président américain Barack Obama à prononcer un discours à la veille du 11 septembre. Un discours qui ouvre un nouveau chapitre dans la lutte contre le terrorisme. Un chapitre où probablement des pays arabes sont appelés à rejoindre une coalition internationale.

La participation aux efforts mondiaux de lutte contre le terrorisme est importante, voire même inévitable, mais il va falloir éviter pour ces pays d’être pris dans un engrenage où des musulmans, des Arabes se battent contre eux sans savoir pourquoi ni comment y mettre fin…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *