Edito : Une nouvelle ère appelle

Edito : Une nouvelle  ère appelle

La digitalisation ouvre aujourd’hui de nouvelles perspectives devant un nombre important de métiers.

C’est le cas notamment du métier du notariat qui effectue un grand pas en avant dans la joie et la bonne humeur. C’est dans ce sens que le ministère de la justice, l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) ainsi que le conseil national de l’Ordre des notaires ont dévoilé la convention d’échange électronique entre la conservation foncière et les notaires. Ce dispositif est de nature à rendre la tâche facile à la fois pour les notaires, leurs clients et la conservation foncière.

Il s’agit d’une convention win-win où tout le monde trouve son compte. Il faut dire que le secteur foncier connaît une forte progression et ce, depuis des années dans notre pays. Il était tout à fait normal d’adapter la forte demande aux exigences de l’époque actuelle en faisant notamment le pari des nouvelles technologies de l’information et la communication. Le passage vers la digitalisation tombe ainsi à point nommé pour libérer le secteur et ouvrir la porte devant les nouvelles innovations en la matière.

Ainsi, la plate-forme mise par la conservation foncière à la disposition des notaires doit permettre un passage à une étape 2.0 où la dématérialisation et l’abrogation du temps et de l’espace ne font plus qu’un. L’échange électronique permettra aussi de gagner du temps et de l’argent. C’est décidément une nouvelle ère qui appelle…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *