Éditorial

La famille des télécoms s’agrandit au Maroc. L’arrivée d’inwi est en soi une excellente nouvelle pour un secteur qui cherche un nouveau souffle. La qualité de ce qui a été fait historiquement est indéniable. Le Maroc est présent au cœur de ce secteur, mondialisé, et crédible sur le plan international. Les offres et les produits sont là, et la concurrence est perceptible et parfois même très tranchée. Tant mieux. Maintenant ce qui se passe, c’est que l’arrivée du troisième opérateur va fouetter tout le monde. C’est du moins ce que nous espérons.  Une autre approche concurrentielle va voir certainement le jour et les offres et les produits vont s’affûter au bénéfice du consommateur de plus en plus conscient de ses droits. Il reste que collectivement les opérateurs ont un défi.  Transformer un peuple de «bipeurs» en un peuple mature, consommateur de nouvelles technologies de  l’information pour son émancipation et son progrès. L’abonné doté d’un téléphone bas de gamme qui passe sa vie à biper doit céder la place à un citoyen consommateur bien équipé, connecté, interactif et impliqué. L’arrivée d’inwi peut aider à un changement de paradigme dans ce secteur. Une occasion pour le leader et le pionnier Maroc Telecom de se projeter dans l’avenir avec d’avantage de réussite. Une opportunité de consécration pour Méditel, un challenger talentueux et courageux  qui a démontré que la ténacité est une vertu quand on a un projet d’entreprise légitime. Aujourd’hui, un des rares modèles concurrentiels visibles et organisés est celui des télécoms dans un pays où la culture dominante est pauvre en cette matière. Le libéralisme marocain vit dans des îlots — une peau de léopard — et n’embrasse pas encore l’ensemble de l’économie. La législation générale est encore trop faible ou ne dispose pas des textes utiles et efficaces. Là où il y a de la régulation cela avance mieux. Bon vent à tout le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *