Éditorial

Les conférences du SMAP à Paris organisées en partenariat avec ALM ont donné cette année une nouvelle dimension à cette importante manifestation immobilière marocaine à l’étranger.  Le débat, le questionnement, l’échange des idées, le point sur le développement du pays… tout y passe d’une manière à la fois civilisée et très démocratique. Les Marocains du monde ont une forte expérience de la démocratie dans leur pays d’accueil. Ils en maîtrisent les codes et les conventions. Ces conférences sont souhaitées, et les ministres du gouvernement qui ont joué le jeu ont parfaitement réussi le challenge, exporter une partie de la vitalité de la démocratie marocaine en terre d’accueil. Les MRE ont été, ce qui arrive peu souvent, sollicités, non pas pour un service, un produit ou une prestation que l’on leur offrait, mais invités à se prononcer sur des débats qui concernent l’avenir de leur pays d’origine. La démarche  semblait originale au départ mais elle fut accueillie avec beaucoup de maturité par les concernés. Quand, par exemple, Taoufik Hejira, décline la politique du gouvernement dans le logement social en une présentation exhaustive, il va au-delà de l’animation d’une réunion avec des MRE. Il fait vivre le débat, trace les perspectives et montre les réalisations attendues par son département pour les dix années à venir. C’est la même démarche qui a animé l’intervention de Mohamed Ameur. C’est la politique de son département qui est détaillée comme pour une prestation parlementaire. Ce sont les questions et requêtes personnelles habituelles — elles ont leur cadre de résolution — qui sont transcendées en projetant nos MRE dans la réalité sociologique et culturelle des Marocains du monde dont la description obéit moins aujourd’hui aux stéréotypes du passé. Les perceptions changent et les avis aussi. Chaque intervention approche, là où ils vivent,  les Marocains du monde  de leurs droits, de leurs devoirs, de leur citoyenneté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *