Éditorial

J-24. Le compte à rebours a commencé. Les partis politiques ont encore 24 jours pour tenter de convaincre les électeurs. Non pas seulement de leur donner leurs voix mais déjà d’aller voter. Parce que c’est là que réside le vrai enjeu. Tout dépendra de ce que feront les jeunes et aussi les éternels abstentionnistes. Beaucoup de ceux qui ne vont pas aux urnes le jour J évoquent leur manque de confiance dans les politiques. «Cela ne sert à rien de voter». C’est en ces termes qu’ils vous résumeront souvent les raisons de leur abstention. Certes, durant toutes ces années, nos partis politiques ne se sont pas trop donné la peine de séduire les jeunes. Mais quand on s’abstient de voter, il n’est pas permis après de protester contre les politiques publiques. Si nous n’avons pas été aux urnes pour désigner un élu pour parler en notre nom au Parlement, nous ne pouvons pas lui demander de nous rendre compte. Il faut choisir…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *