Éditorial

Le très attendu classement annuel des Nations Unies pour le développement humain pour l’année 2011 est tombé hier, mercredi 2 novembre, à la mi-journée. Le Maroc y occupe le 130ème rang sur 187 pays. Un classement qu’on peut lire de deux manières. D’abord, par rapport au classement de 2010, notre pays a grignoté des places. L’année dernière on était à la 114ème place sur 169 pays. Entre-temps, 18 pays ont été rajoutés à l’étude. Donc en termes relatifs, le Maroc a gagné 2 places. De plus, et les rédacteurs du rapport le reconnaissent, le Maroc fait partie des 10 pays au monde qui ont enregistré les taux de progression de l’IDH les plus élevés. Soit. Mais de l’autre côté, quand on examine le classement global, on a du mal à comprendre comment de petits pays peuvent faire mieux que nous. Certes, il ne faut sous-estimer personne. Mais tout de même !  Il est difficile de concevoir qu’à Gaza, par exemple, au Honduras ou au Salvador l’on vit dans de meilleures conditions qu’au Maroc. Tout récemment, on a vu comment un travail méthodique et rigoureux nous a permis de nous améliorer dans le Doing Business. C’est désormais ce qu’il faudra faire pour améliorer notre classement IDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *