Éditorial

Décidément… le taux de participation aux prochaines élections du 25 novembre fait peur à tous. Une délégation de l’Assemblée parlementaire européenne qui était en tournée au Maroc la semaine dernière a bien souligné la question dans son rapport de visite. Après avoir rencontré des personnalités de tout bord, les membres de la délégation ont dressé un tableau plutôt mitigé. Ils reconnaissent que tout ce qui a été fait à ce jour, en matière de législation, est de nature à garantir des élections véritablement libres et équitables. Mais la délégation relève quelques inquiétudes quant au taux de participation. Dans la déclaration faite au lendemain de cette mission, ses membres notent, à titre d’indice, le fait que la précampagne ne semblait pas «susciter encore beaucoup d’enthousiasme auprès des électeurs» alors qu’on est à moins de deux semaines du scrutin. Nos politiciens ont désormais 11 jours pour tenter de vaincre le signe indien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *