Éditorial

Pour la première fois depuis très longtemps, le commerce extérieur de la Chine accuse une baisse. Au mois d’octobre, leurs importations ont baissé de 9% et surtout les exportations de 7,2%. Les autorités chinoises ont tenté d’expliquer cela par les incertitudes qui règnent sur leurs deux principaux clients que sont les Etats-Unis et l’Europe. Voilà qui devrait inciter les exportateurs marocains à renforcer leurs positions sur le marché européen. Les donneurs d’ordre sur le Vieux Continent ont réduit leur commande à cause de la baisse de la consommation certes, mais aussi pour des considérations de coût. Avec, en plus, la panne que connaissent certains de nos concurrents de la Méditerranée, comme la Tunisie et l’Egypte, c’est le moment idéal pour les industriels marocains d’aller recruter des clients et de les fidéliser. Si malgré tout cela ils n’arrivent pas à rafler la mise… il y a de quoi se poser des questions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *