Éditorial

Éditorial

Le fisc américain a publié vendredi dernier des chiffres selon lesquels il déclare n’avoir perçu, en 2006, que 83% des recettes qu’il aurait dû avoir. Sur 2.660 milliards de dollars, les caisses de l’Etat américain n’ont pu recouvrer que 2.210 milliards à cause de la fraude fiscale. Cet exercice auquel se prête l’administration américaine une fois tous les cinq ans est très intéressant. Au Maroc, le taux de recouvrement de l’impôt est presque un tabou. En tout cas, il ne s’agit pas d’une information publique ou qu’on peut facilement obtenir. Il est vrai que ces dernières années notre direction générale des Impôts a réalisé de grandes avancées en matière d’information et de communication. Chaque année, elle publie des statistiques très précises sur les recettes, sur les produits rapportés par le contrôle fiscal et autres aspects. Mais pour évaluer aussi l’efficacité de notre administration fiscale, il serait bien de savoir quelle est la proportion qu’elle recouvre par rapport au potentiel. Encore un petit effort…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *