Éditorial

Éditorial

Les agréments de transport, communément appelés «grimate», seront le véritable test pour le nouveau ministre du transport et pour le PJD aussi. Depuis des années qu’ils étaient dans l’opposition, les Pjdistes avaient toujours soulevé cette question. Certains n’ont pas cessé d’exiger de l’ancien gouvernement, et de Karim Ghellab en particulier, de dévoiler la liste des propriétaires de ces «grimate» et de mettre fin à cette pratique. Nous attendrons donc impatiemment que M. Rabbah nous dévoile cette fameuse liste et d’éradiquer la pratique des agréments. En sa qualité de ministre du transport, il est parfaitement habilité à le faire. Le fera-t-il ? Pas sûr. En tout cas, lors de sa dernière sortie à l’occasion d’une rencontre avec la CGEM, le ministre du transport a visiblement atténué sa position en parlant désormais de la nécessité d’imposer aux propriétaires des agréments un cahier des charges. C’est une grande avancée !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *