Éditorial

Éditorial

La touche du gouvernement Benkirane sur le paysage audiovisuel national est désormais plus claire. Mustapha El Khalfi, ministre de la communication, est si investi qu’il n’hésite pas à mettre en jeu son poste de ministre contre l’application des nouveaux cahiers des charges des télévisions publiques. Si on ne peut que souhaiter au gouvernement plein succès, il est aujourd’hui évident que certains choix commencent à faire des émules sur la scène publique, à commencer par la restructuration profonde du pôle public. Le ministre de la communication veut en faire un holding avec la SNRT et 2M comme principales filiales. C’est un projet ambitieux mais qu’il va falloir juger sur les résultats. Ensuite, El Khalfi revoit la place de la langue française dans les médias publics. L’horaire du JT en français sur 2M sera modifié pour donner place à un JT en arabe capable de reconquérir le public. La migration des téléspectateurs vers Al- Jazeera mais également TF1, M6, France 2 serait ainsi due à la langue française du JT de 2M! Là aussi, il va falloir juger ce choix sur les résultats.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *