Éditorial

Éditorial

Durant les huit dernières années, plusieurs études ont été réalisées, des dizaines de réunions organisées et de nombreuses recommandations officialisées mais aucune mesure n’a pour l’instant été prise pour sauver les systèmes de retraite au Maroc. Les gouvernements successifs n’ont pas lancé une vraie réforme pour éviter la faillite aux caisses de retraite. Les responsables ont tardé à prendre une décision faute de visibilité ou probablement de courage politique mais la situation est telle aujourd’hui, qu’il serait dangereux de laisser cette problématique sans une réponse courageuse. Car le gouvernement aura bien besoin de courage pour réformer les régimes de retraite en adoptant des mesures devenues pratiquement inévitables comme l’élévation de l’âge de la retraite et la revalorisation des cotisations. L’autre problématique qui mérite d’être résolue au plus vite concerne le taux de couverture des travailleurs qui ne dépasse guère les 30% actuellement. Lorsqu’on sait que plus d’un million de salariés ne sont pas déclarés à la CNSS, on se demanderait bien si un gouvernement incapable de veiller à l’application des lois sera capable de mener à bien une réforme aussi complexe que celle des régimes de retraite.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *