Éditorial

Éditorial

Encore une fois, SM le Roi Mohammed VI a mis le doigt sur une autre plaie du Maroc : son école. Les propos, la vision et les directives du Souverain, lors de son discours du 20 août, ne laissent pas la place à la moindre équivoque. L’échec de notre système éducatif, dans le sens le plus large allant de l’école primaire à l’université, est cuisant et menace sérieusement l’avenir du pays au même titre que le système judiciaire ou encore le fléau de la corruption. Contrairement à ce que peuvent penser certains, c’est à l’école primaire, là où il y a des enfants de moins de dix ans, qu’est façonné l’individu marocain. Et cette école là n’a malheureusement pas pu
former les enfants marocains aux valeurs universelles fondatrices de la Nation comme le patriotisme, l’amour du drapeau, le travail, l’honnêteté et l’intégrité…Ces valeurs ne s’enseignent pas sur des manuels mais par des actes quotidiens. Le port d’un même uniforme est lourd de signification et porte en lui les germes de l’équité et de l’égalité. Le salut matinal du drapeau sur les rythmes de l’hymne national aussi. Les travaux d’intérêt général comme le nettoyage des salles de classes et des tables responsabilisent les élèves. Ce sont de petits détails qui ne coûtent rien à l’Etat mais qui forgent des Marocains citoyens, des jeunes imprégnés des valeurs…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *