Éditorial

Éditorial

Le discours royal à l’ouverture de la session automnale du Parlement était porteur d’importants messages à la fois pour la Nation et les députés. L’appel par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la création d’une charte morale à dimension juridique à l’usage des parlementaires est tout un symbole. Il s’agit surtout d’un appel qui reflète l’importance du rôle des députés de la Nation dans le domaine du travail législatif, le Parlement étant devenu la seule et unique source de lois. Une telle charte sera tout aussi utile au moment où le Parlement s’apprête à amorcer le débat sur des lois organiques dont personne n’ignore la portée stratégique pour le Royaume. Des lois qui nécessitent bien évidemment une très forte implication et un haut degré de maturité politique de la part de toutes les composantes du Parlement y compris les partis d’opposition. Le discours royal est revenu, dans ce sens, sur la place et surtout le rôle que doit jouer l’opposition dotée de nouvelles compétences avec la nouvelle Constitution.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *