Éditorial

Éditorial

En attendant les listes des exploitants des carrières de sable que le ministre de l’équipement et du transport avait promis, le gouvernement balance une autre liste. L’initiative émane, cette fois-ci, de Mohamed El Ouafa, ministre de l’éducation nationale. Le ministère a déclaré qu’il voulait ainsi dévoiler l’identité à l’opinion publique des fonctionnaires déjà partis en retraite et qui refusent de remettre à l’administration les logements de fonction qu’ils occupaient auparavant. Au-delà de la polémique que cette nouvelle liste pourra susciter comme ce fut le cas pour la liste des agréments de transport, il convient aujourd’hui de se demander sur les finalités de telles mesures et surtout leur suivi. On se rappelle bien de la liste des agréments rendue publique par le ministre de l’équipement et du transport Aziz Rabbah. Cette publication n’a pas été suivie de mesures concrètes pour règlementer le secteur. Il est à craindre, aujourd’hui, que le même scénario se répète avec la liste de Mohamed El Ouafa. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *