Éditorial

Éditorial

La publication de la liste des exploitants de toutes les catégories de carrières est un acte courageux à mettre à l’actif du gouvernement. Cela traduit une réelle volonté pour plus de transparence et un accès plus facile à l’information. Mais il existe une crainte de voir le débat autour de ce sujet porter uniquement sur les noms des exploitants, alors que le plus important aujourd’hui est de réformer le secteur. La publication des listes n’est qu’un détail parmi tant d’autres qui ne doit pas nous dévier du chantier le plus important qu’est la réforme. On se souvient bien de la publication des listes des détenteurs des agréments de transports. La polémique avait enflé pendant quelques jours puis l’actualité est passée à autre chose. La réforme des transports a été renvoyée, quant à elle, aux calendes grecques. Quant aux listes des agréments, personne ne s’y intéresse. Il ne faut surtout pas répéter la même erreur avec les carrières. Si c’est le cas, il faudra changer de méthode. Il faut d’abord des réformes concrètes, les listes, les noms, les agréments viennent après dans l’ordre des priorités.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *