Effet de mode

Effet de mode

La majorité gouvernementale encore une fois, actualité oblige. Quitter l’Exécutif est-il devenu un effet de mode? Après l’Istiqlal qui a déjà pris la décision de quitter le gouvernement, le PPS évoque à son tour un départ potentiel tout comme l’ont fait auparavant des responsable du PJD.

Chaque formation politique demeure bien évidemment souveraine et indépendante concernant son avenir au sein de la majorité, mais force est de reconnaître que les déclarations des uns et des autres par médias interposés laisse l’opinion publique perplexe.

D’un côté, les alliés de la majorité ne cessent de parler des effets de la crise économique mondiale et de la situation particulièrement difficile des finances publiques, et d’un autre côté ils n’hésitent pas à faire des déclarations et prendre des décisions qui entraînent le pays dans une véritable crise politique.

Une crise qui est de nature à renforcer la suspicion, notamment des institutions financières internationales, sur la stabilité politique et économique du pays.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *