Eldorado

Eldorado

La situation des migrants irréguliers au Maroc avait atteint un tel point de complexité qu’il fallait absolument entamer une réflexion sur les solutions envisageables.

Sur ce plan, l’ouverture du dossier par le Souverain tombe à point nommé. Il faut dire que la notion de la migration au Maroc n’est pas nouvelle. Alors qu’il faisait office de pays de passage, le Royaume s’est transformé en terre d’accueil, avec tout ce que cela suppose comme répercussions, tant sur le plan social qu’économique.

Sans trop s’attarder sur les problématiques inhérentes à la migration irrégulière, le Maroc se trouve aujourd’hui devant le fait accompli. A défaut de leur offrir l’eldorado dont elles rêvaient, il faut veiller à ce que ces populations, originaires de nombreux pays, ne se retrouvent pas prisonnières d’un engrenage. Bien évidemment, il est primordial de penser à des solutions efficaces, en associant à cette réflexion les autres pays concernés, notamment les membres de l’Union européenne, mais également l’Algérie et la Mauritanie qui constituent des portes d’entrée pour les migrants clandestins.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *