Escalade

Escalade

La situation dans la bande de Gaza inquiète. Les autorités là bas viennent d’annoncer la mort de trois policiers dans deux attentats à la bombe dans la nuit de mardi à mercredi. Alors que ces mêmes autorités locales avaient évoqué dans un premier temps des explosions d’origine indéterminée faisant état de deux morts, elles ont par la suite évoqué des attentats à la bombe, sans toutefois en préciser l’origine, et de revoir à la hausse le bilan de ces attaques qui passe à trois morts, tous des policiers, et au moins trois blessés. Ces développements arrivent à un moment où la situation à Gaza sur le plan humanitaire ne s’améliore pas.

Une nouvelle escalade de violence dans la bande risque d’aggraver la situation encore plus. Il faut dire que ce territoire connaît de grandes difficultés à accéder à ses besoins. En attendant que les choses s’améliorent, les signes de tension sont aujourd’hui palpables. Entre les explosions et attentats à la bombe, les tirs de missiles et les raids aériens, l’escalade n’est pas loin alors que la bande n’a pas encore réussi à panser ses blessures. Il faut aujourd’hui veiller à éviter toute escalade au risque de rendre la situation encore plus compliquée à gérer sur le plan sécuritaire et alimentaire pour des milliers de familles installées dans la bande. Les responsables sont tenus de trouver une solution rapidement pour éviter un autre scénario.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *