Excès d optimisme

Excès d optimisme

Mustapha El Khalfi, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, vient d’établir une nouvelle prévision du taux de croissance en 2013.

Le ministre qui, dans un excès d’optimisme probablement, a affirmé que le taux de croissance durant l’année en cours sera de plus de 5%. Pourtant, le ministère de l’économie et des finances avait, quelques jours auparavant, expliqué que les prévisions pour le taux de croissance avaient été revues à la hausse pour atteindre 4,8%.

Alors soit le porte-parole du gouvernement dispose de nouvelles données par rapport au département de tutelle lui permettant d’établir un nouveau taux, soit M. El Khalfi a tout juste voulu arrondir les prévisions pour mieux défendre le bilan de son gouvernement.

Quelles que soient les motivations, il ne faut jamais oublier que le moindre chiffre en économie peut faire la différence et que la moindre erreur, minime soit-elle, peut carrément faire perdre des millions à l’Etat. M. Boulif a, semble-t-il, des remarques à faire là-dessus à son collègue à la Communication.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *