Faites la guerre au lieu du business…

Faites la guerre  au lieu du business…

Voilà que les professionnels du tourisme au Maroc se donnent le mot pour le grand déballage en public.

A en croire les sorties médiatiques incendiaires des uns et des autres, ces deux dernières semaines, les déclarations, contre-déclarations, communiqués et contre-communiqués, aujourd’hui tout le monde est en guerre contre tout le monde dans le secteur. Le tout nouveau président de la Fédération des agences de voyages (FNAVM) a rué dans les brancards en décidant de suspendre l’affiliation de sa fédération à la grande maison de la Confédération nationale du tourisme (CNT).

Quelques jours plus tôt, certains membres de la même CNT, notamment des voyagistes, avaient remis en question l’élection même de ce nouveau président pour motif de non-éligibilité.  
Du côté de la CNT toujours, les instances ont tout récemment signé un communiqué où les professionnels pointent du doigt le gouvernement, qu’ils accusent ouvertement de délaisser le secteur en causant une démobilisation générale des opérateurs.

Enfin, la dernière sortie en date est cette annonce tonitruante du président de l’Association nationale des investisseurs touristiques (ANIT), à peine élu il y a quelques mois, qui faisait savoir qu’il rendait les clés et qu’il n’en pouvait plus du chaos que connaît le secteur et de l’immobilisme des chantiers de réforme dans l’indifférence totale des décideurs.

Juste pour rappel, cette même ANIT est elle-même née, il y a quelques années, d’une dissension au sein de la FNT quand certains membres, surtout de grands opérateurs, disaient ne plus trouver dans la fédération l’instance à même de défendre correctement leurs intérêts. Triste spectacle…!

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *