Gagnant-gagnant

Gagnant-gagnant

François Hollande mesurait bien la portée de ses propos en affirmant que la relation franco-marocaine est située au-delà de l’alternance politique en France. Cette même relation qui fait que Feu Mohammed V soit le seul chef d’Etat au monde fait par le Général de Gaulle compagnon de la résistance française durant la deuxième Guerre mondiale. Ce message clair est comme une mise au point pour certains qui pensent que le soutien de l’Hexagone dans les dossiers stratégiques pour le Maroc change avec l’arrivée ou le départ de la Gauche ou de la Droite françaises au Palais de l’Elysée. Le second message qu’il faut retenir de la visite du président français est que le Royaume est définitivement reconnu comme un partenaire solide et crédible. En témoigne le lancement d’un nouveau modèle économique basé sur la colocalisation. Ceci reflète la confiance qu’inspire le Maroc comme pays capable d’accueillir des capitaux étrangers mais surtout apporter une valeur ajoutée directement chez ses partenaires selon un partenariat gagnant-gagnant. Le Royaume franchit un nouveau palier dans sa marche de développement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *