Hypocrisie

Hypocrisie

Au fond, tout le monde sait que la réforme est inévitable, mais au lieu de chercher à relever un peu la qualité du débat sur la question en explorant les manières de préserver les droits dans le cadre de la réforme, certains partenaires font dans la surenchère syndicaliste et politicienne.

Il faut arrêter avec cette hypocrisie. Pour comprendre bien cette hypocrisie, il suffit de revenir au début de ce mois de septembre et précisément le jour du vote du projet de loi relatif au retardement de quelques mois de l’âge de retraite pour éviter aux enseignants de quitter leur classe au milieu de l’année scolaire.

Le projet a été adopté dans les deux Chambres par la majorité contrainte de suivre le gouvernement alors que l’opposition a préféré regarder ailleurs. Dans la deuxième Chambre pourtant contrôlée par l’opposition, le projet est passé avec quatre voix de la majorité contre deux rejets et une seule abstention. Il semble que chez nous, l’absurde n’a pas de limite…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *