Hypocrisie sociale

Hypocrisie  sociale

Le travail des mineures au Maroc est le résultat d’une situation bien trop complexe. Bien que l’on soit tous unanimes à condamner le travail des petites filles comme domestiques, il y a pourtant une réalité bien amère devant nos yeux et chaque jour.

Des «patrons et des patronnes» appartenant à certaines catégories des classes moyenne et aisée ne trouvent aucun mal à faire travailler des fillettes en âge d’aller à l’école et de profiter de leur enfance.

Ces gens-là s’en fichent complètement qu’il y ait une loi qui interdit le travail des mineurs. C’est l’exemple même de cette hypocrisie sociale qui fait que l’on soit tous indignés en public tout en ayant au même moment une connaissance ou un membre de la famille qui emploie une petite domestique.

Si les parents de ces filles sont leurs premiers bourreaux, il ne faut pas oublier ceux et celles qui les emploient. C’est ceux-là qu’il faut pourchasser et condamner d’avoir volé l’enfance de milliers de petites filles marocaines. Et à ceux qui polémiquent sur l’âge du travail, soyez tranquilles, le drame continuera avec ou sans loi…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *