Il y a le feu !

Il y a le feu !

Le Polisario est en train de jouer avec le feu. On ne sait pas encore si les hordes des séparatistes agissent de leur propre chef ou bien quelqu’un leur a demandé de franchir les lignes rouges. Ainsi, des véhicules du Polisario se sont dangereusement approchés des éléments de services de sécurité dans la zone communément appelée «Kandahar». Le Maroc a pris ses responsabilités en procédant depuis quelques jours à «un nettoyage» dans la zone où pullulent des bandes spécialisées dans le trafic de tous genres sous la supervision des milices polisariennes qui ont leur part du gâteau.

Or, la conjoncture actuelle avec la montée des réseaux extrémistes dans la région avec Daech en Libye, l’Aqmi au sud de l’Algérie et Boko Haram un peu plus au Sud, impose aux pays de la région de sécuriser les zones qui peuvent être potentiellement utilisées par ces extrémistes. C’est l’ONU qui aurait dû prendre l’initiative et non pas se contenter de jouer le rôle de spectateur et parfois celui de pompier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *