Inflexible

Inflexible

Pour les responsables européens, cette suspension doit permettre au Maroc de mener «une étude d’accompagnement pour une meilleure visibilité». Ceci revient à nous faire croire que l’accord de partenariat transatlantique entre l’UE et les USA bloque en raison des risques de la concurrence US pour la culture et l’audiovisuel européens.

Mettons le langage diplomatique à côté et parlons plus «terre à terre». Les négociateurs européens défendent les intérêts de l’Europe tout comme les responsables marocains défendent l’intérêt du Royaume. Ne nous voilons pas la face, les divergences ont toujours concerné l’agriculture car en Espagne, en Grèce mais aussi dans d’autres pays de l’Europe, on veut tout faire pour privilégier la production locale.

C’est légitime mais cela ne doit pas se faire dans un sens et pas dans un autre. Le Maroc a beaucoup à gagner dans la finalisation de l’ALECA et l’Europe aussi dans des proportions beaucoup plus importantes mais les manœuvres pour donner un traitement exceptionnel à certains secteurs ne sont pas un bon signe. Le Maroc doit se montrer inflexible.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *