Jackpot

Jackpot

Après s’être fixé comme objectif au titre de l’exercice budgétaire de 2014 de récupérer 5 milliards, l’Exécutif entame l’année 2015 affichant dans le compteur des déclarations de 26 milliards de dirhams d’avoirs détenus à l’étranger par des ressortissants marocains.

Quand même ! L’objectif initial a été multiplié par cinq en l’espace d’une année, ce qui reste considérable. Et même si la procédure de déclaration a été arrêtée au 31 décembre dernier, la récupération des avoirs a continué à fonctionner, ce qui veut dire que les 26 milliards pourraient être dépassés.

Le fisc devrait, au passage, se faire plus de deux milliards de dirhams au titre de cette fameuse contribution libératoire. Si les estimations des institutions financières internationales sur la fuite des capitaux à l’étranger demeurent un peu plus importantes, force est de reconnaître que le gouvernement tient ici un jackpot qui restera dans les annales de l’administration marocaine.

On retiendra aussi la volonté affichée de l’Etat de trouver des solutions «soft», mais efficaces à ce genre de problématiques.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *