Joyeuse rentrée

Joyeuse rentrée

Traditionnellement au Maroc, le mot «rentrée» sonne comme l’annonce de l’arrivée d’un événement inquiétant. Cela peut se comprendre dans le sens où, pour les ménages qui ont des enfants en âge de scolarité, la reprise des classes est signe de dépenses souvent lourdes qui, de surcroît, arrivent après des vacances souvent elles aussi coûteuses. Mais au-delà de l’aspect financier, la rentrée est généralement vécue de manière dramatique aussi par les premiers concernés, les écoliers, les collégiens et lycéens et même les étudiants. Cela vient très probablement de la conception même de la notion d’école. Dans certains pays, notamment ceux dits anglo-saxons, la reprise des cours est vécue comme une véritable fête. Dans les établissements d’enseignement, universités et écoles en Amérique du Nord, l’année démarre avec des rencontres en mode décontracté, des journées pédagogiques et d’information en plein air, des visites de groupes guidées, des rencontres de réseautage, des soirées dansantes et même des carnavals et des spectacles.

En procédant de la sorte, on passe en fait une multitude de messages subliminaux aux futurs apprenants quel que soit leur âge. Le premier message est que le moment de reprendre le chemin de l’apprentissage et de la connaissance est un moment important et joyeux qui doit être fêté et non pas craint. L’autre message ou concept est que l’enseignement ne se résume pas seulement en des notions physiques tangibles telles que l’école, les classes entre quatre murs, des manuels…l’apprentissage est aussi et surtout une activité éminemment humaine et humaniste où le plus important n’est pas tant et seulement de transmettre des connaissances «froides» techniques, scientifiques ou autres. L’école, le lycée, l’université sont par excellence l’endroit où on prépare les générations futures en leur transmettant, en plus du savoir, des valeurs du savoir-être, du savoir-vivre le tout dans une ambiance constructive, positive et joyeuse…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *