La montagne et la souris

La montagne  et la souris

Cette introduction relativement longue a été nécessaire en raison de notre amertume, voire déception vis-à-vis d’un projet gouvernemental.

L’auto-entrepreneuriat qui est en quelque sorte la nouvelle version d’un fiasco nommé «Moukawalati» dont on n’entend plus parler d’ailleurs. Lorsque le projet a été présenté nous avons cru tout bêtement que le gouvernement allait mettre en place un programme pour promouvoir des start-up marocaines, tendre la main à des jeunes porteurs de projets technologiques.

Mais il semble que notre Exécutif a une autre idée de l’auto-entrepreneuriat. Sachez, chers lecteurs, que les auto-entrepreneurs pour le gouvernement, selon une liste disponible sur le site du Secrétariat général du gouvernement, sont les bouchers, les volaillers, les ferrailleurs, les vendeurs de légumes et fruits au détail, les mécaniciens des voitures et les fameux mécaniciens de dents, sans oublier les collecteurs de déchets !

Avec tout le respect qu’on doit à ces métiers, nous nous demandons si le gouvernement devait adopter une loi et mettre en place un statut pour promouvoir ces activités ou bien il y a juste eu un malentendu, ou c’est carrément une montagne qui accouche d’une souris…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *