La RC du gouvernement

La RC du gouvernement

Le gouvernement fait le choix du hedging. C’est en gros un système qui permettra au gouvernement de se couvrir contre le risque d’une ascension importante des cours du pétrole dans les Bourses internationales.

Mais comme le diable est dans le détail, il serait judicieux de communiquer toutes les données de l’opération. Le ministère de tutelle a évité de divulguer le coût du hedging pour les caisses de l’Etat. Plus loin encore, il serait tout aussi important de communiquer à l’opinion publique le seuil à partir duquel la prime d’assurance couvrirait la Caisse de compensation, sans oublier le plafond fixé par les assureurs.

Ces informations sont importantes surtout que M. Boulif avait fait le parallèle avec une assurance auto à titre illustratif. Parfois, les automobilistes croient être couverts, mais en cas de pépins ils se rendent compte que l’assurance ne les couvre pas.

Espérons que l’avenir ne nous cache pas de mauvaise surprise et que le gouvernement ait au moins une responsabilité civile (RC) avec ce hedging. La meilleure serait de faire subir au consommateur une hausse, payer les primes des risques à l’assureur et se retrouver en fin de compte à supporter la différence en cas de pépins. La totale quoi !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *