La voie de la raison

La voie  de la raison

Cela démontre que les divergences politiques entre Marocains et Algériens commencent à influer sur d’autres aspects de la vie et de l’histoire commune des deux peuples. On est tous d’accord sur la gravité des événements qui ont suivi le match opposant le Raja de Casablanca à l’Entente de Sétif. Faut-il pour autant aller vers une escalade?

Avons-nous besoin de donner libre cours aux passions quitte à appeler aux armes ? La réponse bien évidemment est non. Il faut plutôt privilégier la voie de la raison. Le Raja doit user de tous les recours possibles devant la CAF et la FIFA.

Le gouvernement peut également demander des explications de la part des autorités algériennes. C’est tout simplement la démarche que nous devons suivre. Car nous avons une image à préserver. L’image d’un pays donné aujourd’hui comme exemple. Le Maroc reste après tout le Maroc. Et puis il y a les autres…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *