Le Maroc, le pion et l’épine

Le Maroc, le pion et l’épine

«Cherchez qui est derrière les déclarations de Ban Ki-moon qui n’agit depuis son arrivée à l’ONU que selon des orientations bien précises».

Les propos émanent de Mohamed Benaissa. Cette déclaration de l’ancien ministre des affaires étrangères et ex-ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, doit nous interpeller tous. Il est grand temps de parler avec franchise. Le dossier du Sahara sert depuis des années uniquement à faire pression sur le Maroc.

Il n’est nullement question ici de blanchir le régime en Algérie qui a accepté en toute lâcheté de poignarder le Royaume dans le dos en jouant le rôle d’un pion dans ce dossier. Faire pression sur le Maroc, les déclarations calculées et téléguidées de Ban Ki-moon sont destinées à nous faire passer un message.

Le Royaume est plus que jamais fort en dépit de toutes les problématiques que nous vivons. Mieux encore, le Maroc agit dans plusieurs dossiers, notamment sur la scène internationale, avec une indépendance inouïe. Et cela vraisemblablement dérange. Malheureusement, ceux qui se sentent dérangés ont toujours recours à une épine plantée au pied de l’empire chérifien…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *