Le terrorisme rouge revient

Le terrorisme rouge revient

Alors qu’elle donnait le ton dans les années 70 et 80, la gauche radicale s’est, petit à petit, éclipsée depuis les années 90 devant l’extrémisme religieux.

L’éclipse a beaucoup duré au point que l’on croyait que l’extrémisme de gauche a complètement disparu. Tout le monde s’est trompé. Ce qui vient de se passer dans la faculté de Meknès où un groupe de la gauche radicale a jugé à la manière des tribunaux populaires, puis puni une employée dans la buvette de la faculté, montre comment le terrorisme rouge est en train de gagner du terrain partout dans le monde. Il faut voir ce qui est en train de se passer en France actuellement pour prendre cette menace très au sérieux.

Mais au-delà des considérations idéologiques, l’incident de Meknès nous rappelle de nouveau que nos universités sont laissées à l’abandon. Et comme la nature a horreur du vide, ce vide est vite rempli par l’extrémisme de tout genre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *