Les remugles de chameaux

Les remugles de chameaux

Il faut écouter Mme Danielle Mitterrand. Il faut la laisser exposer démocratiquement ses points de vue sur le Sahara occidental. Il faut la laisser dire et faire ce qu’elle veut parce que nous, nous croyons en la démocratie. Et que nous sommes sûrs de nous-mêmes. Il faut comprendre qu’elle défend une cause et ce qu’elle peut penser ce qu’elle veut et cela ne nous dérange pas du tout car nous sommes unis pour la défense de notre cause nationale. De l’Etat de droit, de la démocratie et des droits de l’Homme et surtout de leur observance dépend notre entrée dans la cour des grands pays démocratiques, alors laissez Mme Danielle Mitterrand dire, faire dire, faire et refaire, nous, nous sommes tranquilles. La vulgate munichoise dans sa splendeur. La démission dans sa lâcheté sublime. L’anti-patriotisme dans sa version la plus achevée. Et la couardise intellectuelle dans sa translation colonialiste consommée. Le «rampage» médiatique sur le ventre le plus distingué. Mme Danielle Mitterrand, vous avez des émules au Maroc que Dieu vous les garde. Que Dieu fasse qu’ils soient à la hauteur de la haine qu’ils portent en eux. Que Dieu fasse que les Marocains sahraouis séquestrés à Tindouf se nourrissent de leurs compromissions répétées. Que Dieu vous garde, Mme Danielle Mitterrand, vos supporters marocains et leurs carpettes de service. Mme Danielle Mitterrand que Dieu, en ce mois de Ramadan, vous comble en vos fans Marocains et exauce (en creux) votre voeu de voir notre pays disloqué, divisé, meurtri par la guerre civile, et cassé pour l’éternité. Mon Dieu, faites que votre haine progressiste dissolve (en creux) notre destin dans le désordre et l’anarchie, dans la veulerie et l’escroquerie intellectuelle, dans la boue des perdants et dans la fange des indicateurs expatriés dans leur propre pays.
Ô Mon Dieu ( haussez le ton et répétez deux fois) faites que Mme Danielle Mitterrand soit bénie par chaque grain de sable du désert, par chaque mouche bleue de Tindouf et par chaque remugle de chameau.
Mon Dieu, Vous qui avez créé l’Homme et le ciel, la terre et l’eau, la foi et la piété, Mazarin et Mazarine et David et Goliath faites ( sur un ton pathétique avec un trémolo sur deux et en sniffant ) que Mme Danielle Mitterrand soit payée en retour de charité par les séquestrés de Tindouf qui chaque jour de plus où Mme Danielle Mitterrand s’occupe d’eux les éloigne de leur patrie. Chaque mot que dit Mme Danielle Mitterrand, éloigne un peu plus le retour des Marocains enfermés par le Polisario. Chaque phrase qu’elle prononce les enfonce plus dans la misère, le dénuement et la pauvreté. Abdelaziz du Polisario, l’ami de madame, vole l’aide internationale, affame les enfants et fait mourir de faim les jeunes et moins jeunes. Chantez jeunesse révolutionnaire, dansez devant Mme Danielle Mitterrand, faites des dessins et des sourires de circonstance, le compte en banque du Maton grossit au même rythme que les ventres des enfants « hydrocéphales » du camp de la pierre brûlante.
Allez Mme Danielle Mitterrand parlez, gesticulez, dites ce que vous avez à dire, prononcez-vous, exercez votre liberté, consommer votre temps existentiel de parole – seul Dieu est immortel – , tutoyez votre éternité, faites-vous flouer par Abdelaziz la baudruche et ses quarante voleurs de rations alimentaires. Nous pensons comme vous, comme vous l’avez déclaré après la visite de Chirac au Maroc, que l’ensemble de « la politique internationale et européenne menée à l’ONU par le Conseil de sécurité contre l’avis de l’assemblée générale, pour en finir, même au détriment de la population », avec le conflit du Sahara occidental. Et c’est tant mieux comme ça. Sauf qu’en finir avec ce conflit c’est une population que l’on sauve parce qu’on la réintègre à sa patrie d’origine avec l’accord du monde, de la France et justement de l’assemblée générale de l’ONU.
Mme Danielle Mitterrand vous avez perdu une cause perdue. Reconnaissez-le. Et Dieu vous pardonnera peut-être tout le mal que vous avez fait à notre pays depuis des décennies. Amen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *