L’histoire se répète

L’histoire se répète

L’Initiative nationale pour le développement humain, lancée en 2006, bute sur des dysfonctionnements au niveau du ciblage. Le constat est d’autant plus sérieux qu’il émane de l’Observatoire de l’INDH. A quelques mois de la fin de la deuxième phase de cette très noble Initiative, un bilan s’impose afin de faire le point sur les réalisations.

Il ne faut pas oublier qu’un grand effort financier a été consenti depuis le démarrage de ce programme avec près de 25 milliards de dirhams mobilisés à fin 2013. Il faut ainsi mesurer l’impact réel de l’Initiative sur la population cible. Or, il semble aujourd’hui que l’INDH, du moins dans une certaine mesure, n’a pas profité aux plus démunis.

C’est comme si l’histoire se répétait donc avec des systèmes ou des programmes qui ont eu au départ des missions et des objectifs bien définis avant d’élargir leur champ d’action sans que cela cadre toujours avec la mission initiale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *